Visite de la Directrice de l’Intégration de la Banque mondiale pour l’Afrique et le Moyen-Orient

L’Institut 2iE bénéficie d’une écoute privilégiée

 

L’Institut 2iE a reçu, le mercredi 28 février 2024, la visite de la Directrice de l’Intégration de la Banque mondiale pour l’Afrique et le Moyen- Orient, Mme Boutheina GUERMAZI. Avec sa délégation, Madame GUEMAZI est venue s’enquérir des réalisations et acquis entrant dans le cadre des programmes de Centres d’Excellence Africains financés par la Banque Mondiale au sein de 2iE. Il s’agit du CEA-IMPACT 2iE et du Collège d’Ingénierie 2iE (CEA-CoE 2iE). Récit d’une journée faite de rencontres, d’échanges et de visite des infrastructures de formation et de recherche.

L’illustre hôte du jour et sa délégation ont été accueillis sur les sites de 2iE Kamboinssin par les premiers responsables de 2iE dont le Directeur général, Prof. El Hadji Bamba Diaw, le Secrétaire général, Prof. Hamma Yacouba, du Coordonnateur du CEA-IMPACT, Prof. Harouna KARAMBIRI, accompagnés par les directeurs et responsables de service. Après les chaleureux mots de bienvenue, la visite commence par une session de présentation de l’institut 2iE. Réalisée par la cheffe du service Communication, marketing et audiovisuel, Madame Farida THIOMBIANO, elle s’est articulée autour du parcours historique, des missions, de l’expertise dans la formation et la recherche et des réalisations ainsi que les reconnaissances et accréditions obtenues par cet institut de formation et de recherche bâti autour de 16 états de l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

La délégation a pu découvrir les contributions du CEA-IMPACT et du CEA-CoE dans l’amélioration de l’offre de formation, du dispositif entrepreneurial et d’innovation et de la recherche. Pour rappel, c’est dans le cadre de l’appel à projet de Centres d’Excellence Africains que l’Institut 2iE a bénéficié d’un financement de la Banque mondiale pour la mise en œuvre d’un projet intitulé « CEA-IMPACT 2iE : Centre d’Excellence pour la Formation et la Recherche en Sciences et Technologies de l’Eau et l’Environnement en Afrique de l’Ouest et du Centre ». En sus, l’Institut a également obtenu un appui financier de la Banque pour renforcer la dimension d’ingénierie et de technologie dans ses formations, notamment dans les domaines des Infrastructures (génie civil) et de l’Énergie. Ce projet est mis en œuvre sous la dénomination « Collège d’Ingénierie 2iE (CoE-2iE) ». Le CEA-IMPACT 2iE et le CoE-2iE sont placés respectivement sous les coordinations de Prof. Harouna KARAMBIRI et Dr. (MC) Kokouvi Edem N’TSOUKPOE.

Au cours des échanges, Madame GUEMAZI a salué l’implication du secteur privé dans les formations dispensées par 2iE, les efforts d’insertion professionnelle, l’application du concept d’ingénieur-entrepreneur et de l’incubation.

La recherche-innovation et l’entreprenariat digital comme axes de renforcement du partenariat

La journée de travail s’est poursuivi avec la visite des infrastructures de l’institut. Elle a concerné les plateformes d’apprentissage et de recherche dans les domaines de l’Eau & l’Assainissement, des Habitats durables et de l’Energie & l’Energétique. Financés par la Banque mondiale depuis la mise en œuvre du Centre d’excellence, ces équipements permettent de former des techniciens et ingénieurs compétents prêts à l’emploi, et de faire une recherche appliquée sur les problématiques africaines dans un contexte de changement climatique, démographique et environnemental.

La première escale est marquée au Laboratoire Énergies Renouvelables et Efficacité Énergétique (LabEREE). Successivement, la délégation visitera et échangera avec les chercheurs et étudiants du pavillon thermosolaire, la plateforme BioStar, le laboratoire de biomasse, énergie et biocarburant, et la Plateforme intégrée d’énergies renouvelables (PIERE).

Ensuite, la mission s’ébranle pour le Laboratoire Eco-Matériaux et Habitats Durables (LEMHaD) pour prendre connaissance des infrastructures dont la Plateforme sur la caractérisation et l’entretien des infrastructures (PCEI) et les bâtiments pilotes de la plateforme expérimentale bioclimatique. La plateforme d’Apprentissage et de Démonstration dans l’ingénierie de l’eau et de l’Aassainissement (PADIEA) a aussi recu la visite des hôtes du jours.

Après les sites de Kamboinssin, le cap est mis sur 2iE Ouaga où sera visitée l’usine Innofaso, issue de l’incubateur de 2iE. Par la suite, la délégation découvre successivement la salle de conférences et le complexe scientifique. Cela a permis de constater de visu la palette et l’envergure des équipements scientifiques du Laboratoire Eaux, Hydro-systèmes et Agriculture (LEHSA) notamment le laboratoire de microbiologie et le laboratoire physicochimique.  La visite du centre d’incubation a aussi fait découvrir le processus du parcours entrepreneurial qui vise à accompagner les étudiants entrepreneurs de l’idée à la création d’entreprise.

A l’issue des visites, Madame la Directrice s’est entretenue avec des partenaires sectoriels de 2iE dont des Alumni, des entrepreneurs issus de l’incubateur 2iE et des étudiants du parcours Entrepreneur.

Le Directeur général de 2iE, Prof. El Hadji Bamba DIAW, a salué la visite qui a permis à la Directrice de l’Intégration de la Banque mondiale pour l’Afrique et le Moyen-Orient de découvrir les différentes facettes du centre d’excellence, surtout les investissements et innovations majeures apportées. Entre félicitations et encouragements, les réflexions ont porté sur les perspectives d’accompagnement de la Banque mondiale dans la recherche-innovation et l’entreprenariat digital.  Mme GUEMAZI s’est réjouie de tout ce qu’elle a pu constater, et l’a consigné dans le livre d’or : « J’ai eu le grand plaisir de visiter 2iE. Bonne continuation. C’est une fierté pour le continent ! »

Service de Communication/Institut 2iE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SUIVEZ-NOUS

Archives