Logo
FPL_3

Laetitia Zoungrana, doctorante au LabEREE-2iE remporte le prix de la meilleure communication orale lors du 3ème congrès de la Société Ouest Africaine de Physique (SOAPHYS)

Le 3ème congrès de la Société Ouest Africaine de Physique (SOAPHYS) s’est tenu du 1er au 04 décembre 2021 à l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan en Côte d’Ivoire.

Plus de 150 participants venant de 8 pays, dont le Burkina Faso, ont pris part à cette importante rencontre de la Soaphys.

Quatre (04) prix (Prix de la meilleure communication orale, Prix du meilleur, Prix féminin et le Prix du meilleur doctorant) ont été décernés par le jury. Le prix de la meilleure communication est revenu à Laetitia Zoungrana, Doctorante au Laboratoire Energies Renouvelables et Efficacité Energétique (LabEREE) de l’Institut 2iE.

En plus de ce prix, le Burkina Faso a également remporté le prix féminin et le prix du meilleur doctorant.  Laetitia Zoungrana recevant son prix des mains du Professeur Adama Diawara, Ministre Ivoirien de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Laetitia Zoungrana travaille sur la conception d’un réacteur de gazéification pour répondre au besoin énergétique en Afrique de l’Ouest. En effet, l’Afrique de l’Ouest regorge d’un potentiel de biomasse comme source d’énergie renouvelable. Une des voies prometteuses pour valoriser la biomasse est la gazéification qui permet la production de chaleur et d’électricité. Son étude présente la conception et l’expérimentation d’un réacteur de gazéification. Une méthodologie de conception basée sur l’approche de Cross a été développée. Cette approche scindée en plusieurs étapes a permis d’aboutir à un choix rationnel basé sur l’évaluation de différentes solutions. Dans cette étude, neuf types de réacteurs ont été comparés pour sélectionner la conception la mieux adaptée aux besoins des utilisateurs. Afin d’affiner la conception, des simulations thermiques sur le logiciel Fluent ont permis de faire des options technologiques telles que la récupération de chaleur au niveau des parois du réacteur et la mise en place d’une paroi de béton réfractaire. Le gazéifieur a ensuite été dimensionné et fabriqué au Burkina Faso avec l’aide d’artisans locaux.

Pour revenir au congrès de la SOAPHYS, Le rendez-vous de la 4ème édition a été pris pour, l’année prochaine à Lomé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SUIVEZ-NOUS

NOS HEURES D’OUVERTURE

  • Lundi07H00 - 16H00
  • Mardi07H00 - 16H00
  • Mercredi07H00 - 16H00
  • Jeudi07H00 - 16H00
  • Vendredi07H00 - 16H00
  • SamediFermé
  • DimancheFermé