Logo
Meusre-de-riposte

Journée mondiale de l’eau – 22 mars 2020 : message de l’institut 2iE

L’accès à l’eau potable et à l’assainissement est un droit humain. L’eau, tout comme l’assainissement, est fondamentale pour le développement socio-économique, la sécurité alimentaire, la santé des hommes et des écosystèmes et de façon générale pour le bien-être des populations (Résolutions A/RES/64/292 et A/RES/70/169).

Aujourd’hui, 1 personne sur 3 – soit 2,2 milliards d’êtres humains – n’a pas accès à de l’eau salubre. D’ici à 2050, jusqu’à 5,7 milliards de personnes pourraient vivre dans des zones en pénurie d’eau au moins un mois par an. Chaque année, plus de 842 000 personnes dans les pays à revenu faible ou intermédiaire meurent à cause du manque d’eau, d’assainissement et d’hygiène, soit 58% du total des décès par diarrhée (Rapport 2019 JMP OMS/UNICEF, WASH in Health Care Facilities).

La Journée mondiale de l’eau, qui a lieu le 22 mars de chaque année depuis 1993, est une initiative des Nations Unies (ONU) qui célèbre l’eau mais surtout sensibilise à la situation des milliards de personnes qui vivent sans accès à de l’eau potable à travers le monde. Les actions entreprises dans le cadre de cette journée visent principalement à prendre des mesures pour lutter contre la crise mondiale de l’eau. L’un des principaux objectifs de cette Journée est de soutenir la réalisation de l’objectif de développement durable (ODD) 6 qui porte sur eau propre et assainissement pour tous d’ici à 2030 (https://www.un.org/fr/observances/water-day ).

Cette année, la Journée Mondiale de l’Eau 2020 intervient dans un contexte de crise sanitaire sans précédent au niveau mondial, dû à la pandémie du coronavirus (COVID-19) qui a mis en évidence l’importance vitale de l’accès à l’eau et à l’assainissement. Comme on peut le constater, le lavage des mains apparait comme l’une des mesures préventives les plus préconisées pour éviter de contracter ou de propager le COVID-19. Cette consigne qui peut sembler simple est cependant difficile à respecter pour les personnes qui vivent au quotidien sans accès à l’eau et à une hygiène de qualité. C’est malheureusement le cas de nombreuses populations à travers le monde et particulièrement en Afrique. L’accès universel à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène à domicile, dans les espaces publics et les lieux collectifs parait donc urgent et vital dans le contexte actuel.
Face à cette situation, l’Institut 2iE a pris un ensemble de mesures visant à protéger son personnel et ses étudiants contre le virus. Toutes ces mesures sont en cohérence avec celles prises par le gouvernement du Burkina Faso.

C’est le lieu d’en appeler au sens élevé des responsabilités et à la solidarité des uns et des autres afin de barrer la route au COVID 19.
Institut 2iE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SUIVEZ-NOUS

NOS HEURES D’OUVERTURE

  • Lundi07H00 - 16H00
  • Mardi07H00 - 16H00
  • Mercredi07H00 - 16H00
  • Jeudi07H00 - 16H00
  • Vendredi07H00 - 16H00
  • SamediFermé
  • DimancheFermé