Logo
Meusre-de-riposte

Génie Énergétique et Electrique (GEE)

Objectif

Former des Ingénieurs polyvalents dotés d’un faisceau  de compétences multiples dans les domaines du génie électrique, du génie énergétique et des sciences managériales. Les Ingénieurs formés seront capables d’intervenir depuis la phase de conception d’un projet énergétique jusqu’à la phase d’exécution sans oublier la phase d’exploitation et le service après-e=vente (la maintenance, l’entretien et le démantèlement).

Compétences techniques visées
  • Systèmes électriques : Concevoir et dimensionner des systèmes électriques BT et HTA pour le bâtiment et l’industrie, mais aussi dans le domaine de l’électrification urbaine et rurale.
  • Etudes techniques : Mener des études techniques dans les domaines de l’électricité et de l’énergétique en prenant en compte des contraintes spécifiques et environnementales pour optimiser la gestion de production et de distribution de l’énergie.
  • Energies renouvelables : Concevoir et dimensionner un système d’énergies renouvelables notamment des technologies solaires thermiques et photovoltaïques, éoliennes et de la biomasse.

 Climatisation et Froid : Concevoir et dimensionner un système de climatisation ou de froid industriel.

  • Dossier d’exécution : Monter un dossier d’exécution dans les domaines des énergies renouvelables (y compris les mini centrales hydroélectriques), de l’électrification et de la climatisation.
  • Electrification urbaine et rurale : Choisir en fonction des besoins la source d’énergie (conventionnelle, hydroélectricité, biomasse, solaire, éolienne…) et les technologies les plus adaptées aux contraintes de coût, géographique et de disponibilité.
  • Audit énergétique : Conduire l’audit énergétique dans le bâtiment et l’industrie et proposer des solutions d’efficacité énergétique et d’économie d’énergie en tenant compte des coûts de l’investisseur et l’empreinte carbone.
  • Réalisation de travaux : Superviser les travaux de réalisation d’une installation de froid et de climatisation, d’une centrale d’énergie électrique et de travaux d’électricité.
  • Exploitation et maintenance : Assurer l’exploitation d’une centrale électrique et superviser la maintenance d’un système de froid ou de climatisation.
  • Conduite de réseaux électriques : Travailler au sein d’une équipe de conduite de réseaux nationaux ou inter-états (réseaux fortement ou faiblement maillés).
 Organisation de la formation

La formation d’Ingénieur 2iE, spécialité Génie de l’Eau, de l’Assainissement et des Aménagements Hydroagricoles se passe sur 10 semestres comme suit :

Les semestres S1, S2, S3 et S4 sont communs à toutes les spécialités et permettent aux étudiants d’acquérir des connaissances scientifiques principalement en:

  • Sciences de base : mathématiques, physique, science de la vie et de la terre ;
  • Sciences de l’ingénieur ou techniques de base : topographie, hydraulique générale, dessin technique, calcul de structure et mécanique générale ;
  • Science économique sociale et humaine : outils de la réussite et langues ;
  • Science économique sociale et humaine : outils de la réussite et langues.

Les étudiants réalisent un projet scientifique et numérique transversal qui s’étale sur les semestres 3 et 4. L’objectif est d’amener les étudiants à décloisonner les disciplines scientifiques et à comprendre l’utilité des mathématiques et des méthodes numériques dans la résolution de problèmes rencontrés en sciences de l’ingénieur sur lesquels ils pourraient travailler. Il est aussi une bonne initiation à la recherche par l’application rigoureuse d’une démarche scientifique basée sur le tryptique expérimentation, modélisation et simulation numérique (par exemple, la propagation de la chaleur dans un matériau, le déplacement d’une structure soumise des forces extérieures, la simulation de l’évolution de la tension et l’intensité d’un circuit RLC, la simulation des écoulements d’un fluide, etc).

Les semestres S5 et S6 sont des semestres de pré-spécialisation.

Le semestre 5 est basé sur les enseignements:

  • Techniques Appliquées composées des modules d’informatique industrielle, de maintenance industrielle, de techniques de systèmes frigorifiques ;
  • Langues ;
  • Projet d’engagement citoyen réalisé durant les premiers semestres de la formation (S1-S5) s’inscrit dans la formation humaine et le développement personnel des étudiants et doit leur permettant d’acquérir certaines compétences relevant du savoir-être (soft skills) qui font partie intégrante des compétences transverses de l’ingénieur 2iE.

Le semestre 6 est basé sur les enseignements de :

  • Techniques Appliquées composées des modules d’électrotechnique, d’électrification, d’informatique industrielle ;
  • Langues ;
  • Avant-projet sommaire, avant-projet détaillé.

Le semestre 6 se termine par un projet de fin de cycle.

Le semestre 7 correspondant au début de la spécialisation; outre des cours spécifiques à la spécialité génie électrique et énergétique, il comprend, des enseignements en recherche et traitement de l’information, en analyse des systèmes et modélisation, en langues et en création et gestion d’entreprises. Ce semestre doit permettre de créer un esprit d’entreprise/entrepreneurial suffisamment en amont de la formation afin de laisser mûrir son projet durant le reste de la formation.

Le semestre 8 est consacré aux enseignements en techniques appliquées dans le domaine du génie électrique et énergétique, et un approfondissement des enseignements en sciences économiques, sociales et humaines portant sur l’assurance qualité, les sociétés et projets de développement et la langue.

Le semestre 9 est consacré aux enseignements d’approfondissement en génie électrique et énergétique donnant lieu à un projet de fin d’études (PFE). Deux voies d’approfondissement (options) sont proposées à savoir: Réseaux électriques et Energies renouvelables.

Le semestre 10 est consacré au stage / mémoire de fin d’études et peut se faire en entreprise ou dans un bureau d’étude ou dans un laboratoire.

Débouchées

Intégration dans une entreprise pour une activité professionnelle

Le diplôme d’Ingénieur 2iE en Génie électrique et énergétique offre des débouchés dans le domaine du génie électrique et énergétique :

  • -Ingénieur d’études, de conception et de maintenance en génie électrique, froid et climatisation et énergies renouvelables.
  •  Ingénieur-conseil, chargé d’affaire
  •  Gestionnaire, auditeur des systèmes énergétiques
  •  Chargé d’études en analyse environnementale

Poursuite des Etudes

L’ingénieur 2iE en génie électrique et énergétique peut poursuivre ses études en

Master Spécialisés

Doctorat dans les filières du génie électrique et du génie énergétique  (Bac+8).

Conditions d’admission

Cette formation est ouverte aux candidats titulaires :

  • Un Baccalauréat scientifique ou technique (C, D, E, F, S…) pour une inscription en première année (durée des études 5 ans)
  • Un diplôme universitaire scientifique ou technique (BAC+2), une licence ou tout autre diplôme équivalent pour une inscription en troisième année (durée des études 3 ans)
  • Un diplôme d’ingénieur des travaux dans le domaine ou tout autre diplôme équivalent pour une inscription en quatrième année (durée des études 2 ans)

La sélection se fait sur étude de dossier suivant le nombre de places disponible par classe et par session.