Logo
Meusre-de-riposte

Génie de l’eau, de l’assainissement et des aménagements hydro-agricoles (GEAAH)

GENIE DE L’EAU, DE L’ASSAINISSEMENT ET DES AMENAGEMENTS HYDRO-AGRICOLES (GEAAH)
  • Bachelor en Ingénierie – Ingénieur des travaux 2iE, Spécialité GEAAH (lien sur fiche de formation)
  • Bachelor en science de l’eau et de l’environnement – Option GEAAH (lien sur fiche de formation)
  • Diplôme d’Ingénieur 2iE avec grade master – Spécialité GEAAH (lien sur fiche de formation)
  • Equipe pédagogique (lien sur fiche)
  • Laboratoires pédagogiques et de recherche : lien vers laboratoire LEHSA, vidéos Labo Hydraulique, Labo agropédologique, Plateforme WASH
1.   Objectif

Former des cadres hautement qualifiés capables de comprendre, d’analyser et de résoudre les problématiques du GEAAH en s’appuyant sur des outils et approches innovants pour répondre à l’évolution de la demande du secteur public et privé dans les métiers liés à ces domaines.

La formation vise à développer des compétences dans la conception, le dimensionnement, la réalisation, la gestion, et à susciter l’esprit d’entrepreneuriat concernant les systèmes de mobilisation des ressources en eau, d’alimentation en eau potable, d’assainissement des eaux usées, excrétas et déchets solides et des aménagements hydroagricoles.

2.   Compétences techniques visées
  • Concevoir des systèmes de mobilisation des ressources en eau, d’alimentation en eau potable, de gestion des eaux usées, excrétas et déchets, ainsi que des aménagements hydroagricoles adaptés aux contextes socio-économiques, environnementaux et de variabilités climatiques des pays de l’Afrique Sub-Saharienne.
  • Calculer les dimensions hydrauliques et structurales des ouvrages dans une perspective d’optimisation des coûts et de robustesse des installations au bénéfice des usagers.
  • Résoudre les pannes et les dysfonctionnements des systèmes d’alimentation en eau, d’assainissement et d’aménagements hydroagricoles pour la fourniture de services continus aux usagers.
  • Développer des solutions technologiques et économiques innovantes pour une gestion durable des systèmes et des ressources.
3.   Organisation de la formation

La formation d’Ingénieur 2iE, spécialité Génie de l’Eau, de l’Assainissement et des Aménagements Hydroagricoles se passe sur 10 semestres comme suit :

  • Les semestres S1, S2, S3 et S4 sont communs à toutes les spécialités et permettent aux étudiants d’acquérir des connaissances scientifiques principalement en:
  • Sciences de base : mathématiques, physique, science de la vie et de la terre
  • Sciences de l’ingénieur ou techniques de base : topographie, hydraulique générale, dessin technique, calcul de structure et mécanique générale, informatique et numérique
  • Science économique sociale et humaine : outils de la réussite et langues, sport,
  • Stage

Les étudiants réalisent un projet scientifique et numérique transversal qui s’étale sur tout le semestre 4. L’objectif est d’amener les étudiants à décloisonner les disciplines scientifiques et à comprendre l’utilité des mathématiques et des méthodes numériques dans la résolution de problèmes rencontrés en sciences de l’ingénieur sur lesquels ils pourraient travailler. Il est aussi une bonne initiation à la recherche par l’application rigoureuse d’une démarche scientifique basée sur le tryptique expérimentation, modélisation et simulation numérique.

Les semestres S5 et S6 sont des semestres de pré-spécialisation.

Le semestre 5 est basé sur les enseignements:

  • Techniques Appliquées composées des modules de mobilisation des ressources en eau, de la qualité des eaux, de l’hydraulique urbaine (eau potable et assainissement), de l’hydraulique agricole ;
  • Langues ;
  • Projet d’engagement citoyen réalisé durant les premiers semestres de la formation (S1-S5) s’inscrit dans la formation humaine et le développement personnel des étudiants et doit leur permettant d’acquérir certaines compétences relevant du savoir-être (soft skills) qui font partie intégrante des compétences transverses de l’ingénieur 2iE.

Le semestre 6 est basé sur les enseignements de :

  • Techniques Appliquées composées des modules de traitement des eaux, de gestion des excrétas et déchets, de l’hydraulique agricole
  • Langues
  • Avant-projet sommaire, avant-projet détaillé
  • Stage

Le semestre 6 se termine par un projet de fin de cycle.

  • Le semestre 7 correspondant au début de la spécialisation, outre des cours spécifiques à la spécialité génie de l’eau, de l’assainissement et des aménagements hydroagricoles, il comprend des enseignements en recherche et traitement de l’information, en analyse des systèmes et modélisation, en langues et en création et gestion d’entreprises. Ce semestre doit permettre de créer un esprit d’entreprise/entrepreneurial suffisamment en amont de la formation afin de laisser mûrir son projet durant le reste de la formation.
  • Le semestre 8 est consacré aux enseignements en techniques appliquées dans le domaine du génie de l’eau, de l’assainissement et des aménagements hydroagricoles, et un approfondissement des enseignements en sciences économiques, sociales et humaines portant sur l’assurance qualité, les sociétés et projets de développement et la langue.
  • Le semestre 9 est consacré aux enseignements d’approfondissement en génie de l’eau de l’assainissement et des aménagements hydroagricoles donnant lieu à un projet de fin d’études (PFE).

Trois voies d’approfondissement (options) sont proposées avec des cours approfondis dans chacune de ces options. Il s’agit de :

  • Approvisionnement en eau,
  • Assainissement,
  • Aménagements.
  • Le semestre 10 est consacré au stage / mémoire de fin d’études et peut se faire en entreprise ou dans un bureau d’étude ou dans un laboratoire.
4.   Débouchées

Le diplôme d’Ingénieur 2iE en GEAAH offre de nombreux débouchés en tant qu’Ingénieur des Travaux (Bachelor), Ingénieur d’Études ou Responsable de Projets (Master) dans le secteur public (Ministères, Municipalités, Services décentralisés), le secteur privé (Sociétés d’eau et d’assainissement, entreprises de construction, bureaux d’études), les ONGs.

La formation incite aussi à la création d’entreprises et permet de poursuivre dans les études doctorales et de Mastères Spécialisés liées au domaine.

5.   Conditions d’admission

Cette formation est ouverte aux candidats titulaires :

  • Un Baccalauréat scientifique ou technique (C, D, E, F, S…) pour une inscription en première année (durée des études 5 ans)
  • Un diplôme universitaire scientifique ou technique (BAC+2/3 ou plus ), ou tout autre diplôme équivalent pour une inscription en troisième année (durée des études 3 ans)
  • Un diplôme d’ingénieur des travaux dans le domaine ou tout autre diplôme équivalent pour une inscription en quatrième année (durée des études 2 ans)

La sélection se fait sur étude de dossier suivant le nombre de places disponible par classe et par session.

S’INSCRIRE : lien sur la plateforme d’inscription