Logo
Meusre-de-riposte

Compétences transverses de l’ingénieur 2iE

Au-delà des compétences techniques dans leur domaine d’expertise, les ingénieurs 2iE sont dotés de compétences transversales scientifiques, managériales et humaines, ainsi que d’une forte culture internationale. Ces compétences transversales sont construites à partir du projet de formation de l’Institut et du référentiel général des compétences des ingénieurs attendues selon les standards internationaux tels que celui de la commission française des titres d’ingénieur (CTI). Elles assurent la mobilité professionnelle des ingénieurs 2iE et leur capacité d’adaptation dans des environnements très évolutifs, sur le continent africain et à l’international.

Cette transversalité dans les formations d’ingénieur 2iE est assurée par l’intervention les deux départements d’enseignements transversaux, le Département des Sciences et Techniques de l’Ingénieur et le Département des Sciences Humaines, Sociales et Managériales.

Ces compétences transverses sont acquises et évaluées tout au long de la formation, au travers des cours, des projets ainsi que des stages en milieu professionnel et dans les laboratoires de recherche de 2iE. Un accent particulier est mis sur le développement d’une véritable culture entrepreneuriale, notamment à travers un parcours spécifique dédié et la participation à des concours internationaux d’entreprenariat social. De plus, l’acquisition des compétences qui relèvent du savoir-être, les « soft skills », propres à l’identité de l’ingénieur 2iE, est assurée à travers un programme transversal de formation humaine et de développement personnel tout au long de la formation, dans lequel la pratique obligatoire du sport et la mise en œuvre de l’engagement citoyen ont une place importante. Enfin, grâce à leur forte culture internationale, les ingénieurs 2iE bénéficient d’une grande visibilité et compétitivité sur le marché international.

Cette culture internationale est assurée en premier lieu par l’exposition internationale et multiculturelle exceptionnelle des étudiants sur le campus de 2iE tout au long de leur formation : près de 60% des étudiants sont internationaux avec plus de 20 nationalités représentées et plus de la moitié des enseignants, enseignants chercheurs et professionnels qui interviennent dans la formation sont internationaux. Cette grande diversité de culture et d’origine est avantageusement exploitée dans les approches pédagogiques par projet dont les équipes sont toujours multiculturelles. Au niveau des compétences linguistiques, l’anglais occupe une place primordiale dans la formation, le niveau « indépendant » (B2) étant exigé pour l’obtention du diplôme d’ingénieur 2iE. Enfin, la mobilité internationale des étudiants est fortement encouragée car elle permet de renforcer leurs capacités d’adaptation dans un contexte international et de personnaliser leur parcours de formation à travers des semestres d’échange, des stages ou des programmes de double-diplômes avec des institutions partenaires.

Les compétences transversales de l’ingénieur 2iE sont regroupées en 3 catégories :

1- Les compétences fondamentales en ingénierie :

  • CT1 Résoudre des problèmes complexes, non familiers et incomplètement définis, en s’appuyant sur une démarche scientifique et interdisciplinaire, faisant appel à un large socle de connaissances scientifiques et techniques ainsi qu’aux approches numériques et outils informatiques.
  • CT2 Rechercher, sélectionner, traiter les informations scientifiques et techniques nécessaires au bon fonctionnement de son activité et de celle de l’entreprise. Communiquer les informations adaptées aux interlocuteurs spécialistes et non-spécialistes, internes et externes à l’entreprise.

2- Les compétences qui attestent de la prise en compte de la dimension organisationnelle, personnelle et culturelle :

  • CT3 Innover et faire preuve de créativité dans son activité.  Identifier une opportunité d’affaire, mobiliser et mettre en œuvre les moyens pour la création d’une entreprise.
  • CT4 S’adapter, travailler et évoluer dans un contexte international, notamment dans ses dimensions multiculturelles et multilingues.
  • CT5 Se connaître, s’auto évaluer et effectuer ses choix professionnels en fonction de ses compétences et de ses aspirations et du contexte professionnel.
  • CT6 Manager une équipe dans un environnement évolutif afin d’atteindre les objectifs fixés dans le respect des règles en vigueur, à travers l’exercice de la responsabilité, le leadership, l’esprit d’équipe et la culture du résultat.

3- Les compétences qui attestent de l’adaptation aux exigences propres de l’entreprise et de la société :

  • CT7 Prendre en compte dans toutes ses décisions, les enjeux environnementaux, sociétaux, éthiques et de sécurité, liés à son secteur professionnel.
  • CT8 Mettre en œuvre une méthodologie de projet pour atteindre les objectifs prévus dans le respect des coûts, délais et qualité.
  • CT9 Mettre en œuvre, gérer et exploiter une entité dans une recherche d’optimisation des ressources mises à disposition.
  • CT10 Elaborer et suivre le budget d’un projet ou d’une unité, définir le coût d’un produit ou d’un service, en tenant compte des exigences de compétitivité, de productivité, des exigences commerciales, tout en faisant appel à l’intelligence économique.