Logo
Meusre-de-riposte

Devenir ingénieur

L’INGENIEUR 2iE : INGENIEUR ENTREPRENEUR POUR L’AFRIQUE, OUVERT SUR LE MONDE

La mission de 2iE est de former en Afrique des ingénieurs – entrepreneurs compétents et innovants capables de répondre aux enjeux du développement socio-économique du continent.

La mise en œuvre de cette mission qui fait partie du cœur de métier de 2iE, confère une identité forte et spécifique à l’ingénieur 2iE, grâce à l’identité internationale et aux valeurs d’excellence et d’innovation, inscrites dans l’ADN de 2iE.

Ainsi, les ingénieurs 2iE sont des ingénieurs spécialistes, avec de fortes capacités d’innovation et d’entreprenariat, dans trois domaines clés du développement socio-économique de l’Afrique : le Génie de l’Eau, de l’Assainissement et des Aménagements Hydro-agricoles (GEAAH), le Génie Civil – Bâtiment Travaux Publics (GC-BTP) et le Génie Electrique et Energétique (GEE).

Au-delà des compétences techniques dans leur domaine d’expertise, les ingénieurs 2iE sont dotés de compétences transversales scientifiques, managériales et humaines, ainsi que d’une forte culture internationale. Ces compétences transversales sont construites à partir du projet de formation de l’Institut et du référentiel général des compétences des ingénieurs attendues selon les standards internationaux tels que celui de la commission française des titres d’ingénieur (CTI). Elles assurent la mobilité professionnelle des ingénieurs 2iE et leur capacité d’adaptation dans des environnements très évolutifs, sur le continent africain et à l’international.

PARCOURS DE FORMATION

La formation d’Ingénieur est sanctionnée par le diplôme d’Ingénieur 2iE (Bac+5) avec grade de master. Elle se fait en deux temps :

  • Une formation de premier cycle (Bac+3)  :
    • Bachelor en ingénierie (équivalent à ingénieur des travaux) dans l’une des 3 spécialités (Génie Civil – Bâtiment Travaux Publics (GC-BTP), Génie de l’Eau, de l’Assainissement et des Aménagements Hydro-agricoles (GEAAH), Génie Electrique et Energétique (GEE) en trois (03) ans d’études après un baccalauréat scientifique ou technique
    • Bachelor en science en un (01) an d’études après des études supérieures scientifiques ou techniques post baccalauréat (DEUG 2, CPGE 2, DUT/BTS, licence ou équivalent) en vue d’une poursuite dans le cycle ingénieur ;
  • Une formation menant au diplôme d’Ingénieur dans l’une des 3 spécialités : Génie Civil – Bâtiment et Travaux Publics (GC-BTP), Génie de l’Eau, de l’Assainissement et des Aménagements Hydro-agricoles (GEAAH), Génie électrique et énergétique (GEE) en deux (02) ans après le Bachelor ou tout autre diplôme admis en équivalence soit au total cinq années d’études après le baccalauréat scientifique ou technique.

Les bacheliers scientifiques ayant le projet d’intégrer une grande école d’ingénieur à l’international, en particulier en France, ont la possibilité d’intégrer les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) en partenariat avec EPF Ecoles d’Ingénieur-e-s.