Logo
Meusre-de-riposte

Cercle des DRH, Juillet 2020, Ouagadougou

  1. Contexte et justification

La cinquième édition du « Cercle des DRH » s’est tenu le 5 juillet 2019 dans la salle de
commission du campus de Ouagadougou. Elle a réuni une vingtaine de participants issus
d’entreprises et organisations œuvrant dans les domaines de l’eau et de l’assainissement
et de 2iE. En rappel, le « Cercle des DRH » est un cadre d’échanges ouvert aux dirigeants
d’entreprises et aux alumni pour des réflexions sur les curricula, la facilitation de
l’insertion professionnelle des diplômés de 2iE et le placement de ses stagiaires,
l’amélioration du suivi de la relation avec les alumni particulièrement sur le volet de leur
évolution de carrière et le montage et la réalisation de services et formations adaptées
aux DRH, aux alumni et aux dirigeants d’entreprises. Les travaux présidés par le Directeur
de l’Entreprenariat et de la Formation Continue (DEFC) ont été consacrés à l’adoption du
cursus et des fiches pédagogiques du Master Spécialisé international en Assainissement
Non Collectif (ANC).

2. Objectifs
L’objectif de cette rencontre est de recueillir les retours des participants sur les contenus
des fiches pédagogiques et enfin, d’adopter formellement le cursus de la formation et son
référentiel. Elle s’inscrit dans le processus mis en place pour l’ouverture d’une nouvelle
formation à 2iE

3. Résultats attendus
Au terme de ces travaux les résultats suivants sont attendus :

  • les observations des partenaires sur les contenus des fiches pédagogiques sont
    connues
  • les fiches pédagogiques et le cursus du Master spécialisé international en
    Assainissement Non Collectif sont adoptés

4. Synthèse des échanges
Après l’ouverture de la séance par M. Djim DOUMBE DAMBA, Dr Anderson ANDRIANISA,
Responsable du Projet Master Spécialisé ANC a fait une présentation du projet dans
laquelle il a abordé les aspects suivants : Contexte de l’ouverture de la formation, les

objectifs de la formation, les étapes du processus d’ouverture de la formation, les
compétences visées, les débouchées, le public cible et conditions de recrutement, contenu
de la formation, le programme du master, les déclinaisons de l’offre de formation et les
principaux axes de partenariat et les parties prenantes confirmées dans la mise en œuvre
du programme.
Les participants ont par la suite intervenu pour apporter des critiques et faire des
contributions pour la suite du processus. Les principaux points à retenir de ces échanges
sont les suivants :

  • les participants ont tous reconnu la pertinence de la formation
  • la formation étant consacrée à l’assainissement, il a été proposé d’intégrer « le cycle de
    l’eau » dans le programme de la formation. Cela permettra aux apprenants de mieux
    appréhender les enjeux et de noter les interactions entre les impacts des pollutions et
    le cycle de l’eau.
  •  des thématiques d’intérêt comme l’ « économie circulaire », l’ « assainissement des
    eaux pluviales » doivent être pris en compte dans le contenu de la formation.
  • tenant compte du contexte, il a été proposé de prendre en compte des termes clés
    comme « Décentralisation » dans l’UE Gouvernance, de tenir compte de l’aspect
    budgétisation dans l’UE Financement de l’ANC et d’intégrer l’expression
    « communication pour le développement » en plus de l’IEC.
  • les participants ont fortement recommandé qu’un accent particulier soit accordé aux
    profils des candidats. Du fait de la particularité de certains contenus en lien avec
    l’ingénierie, des inquiétudes ont été soulevées pour l’admission de certains profils
    littéraires. Il a été proposé de recourir au système de certificat de compétence pour
    prendre en compte des candidats ayant un profil littéraire et désirant suivre une partie
    de la formation.
  • l’agencement des modules doit tenir compte de la « complexité des cours ». Ainsi, il a
    été suggéré de programmer les ECUEs les plus « rudes » au début et les plus « digestes »
    vers la fin.
    les participants ont souhaité qu’il soit fait un bon dosage entre professionnels et
    enseignants de 2iE parmi les experts de contenus chargés de dispenser les cours les
    partenaires présents se sont engagées à accompagner le projet

    A l’issue des échanges, les participants ont procédé par acclamation à l’adoption du cursus
    et des contenus des fiches pédagogiques du Master Spécialisé International en
    Assainissement Non Collectif (ANC). Les travaux se sont achevés par les remerciements
    du Président de séance à l’endroit de l’ensemble des participants et particulièrement des
    entreprises partenaires du projet.

6. Conclusion
Les travaux de la cinquième édition du Cercle des DRH a connu la participation des
principales institutions intervenant dans les domaines de l’eau et de l’assainissement au
Burkina Faso. Les contributions des participants confortent la pertinence de la nouvelle
formation et enrichissent les contenus proposés. L’équipe pédagogique de la formation
Master ANC se concertera pour étudier les propositions faites par les participants et
éventuellement revoir les critères de sélection, l’agencement des cours et le contenu de
certains cours. Cette rencontre a conduit à l’adoption et du cursus et du référentiel du
Master Spécialisé International en Assainissement Non Collectif (ANC) et ouvre donc la
voie à la déclaration officielle d’ouverture de la formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SUIVEZ-NOUS

NOS HEURES D’OUVERTURE

  • Lundi07H00 - 16H00
  • Mardi07H00 - 16H00
  • Mercredi07H00 - 16H00
  • Jeudi07H00 - 16H00
  • Vendredi07H00 - 16H00
  • SamediFermé
  • DimancheFermé