Historique

DE L’EIER…ETSHER… À INSTITUT 2iE, UNE RÉALITÉ CONSTRUITE PAR 14 ETATS AFRICAINS

  • A l’origine, un engagement politique collectif de quatorze États d’Afrique de l’Ouest et Centrale déterminés à doter leurs administrations post-coloniales de cadres formés sur leur propre continent.
  • De 1968 à 2006, les deux écoles fondatrices, EIER – École des Ingénieurs de l’Équipement Rural et ETSHER – École des Techniciens de l’Hydraulique et de l’Équipement Rural, forment plus de 3000 ingénieurs et techniciens supérieurs dans les domaines du génie hydraulique et du génie rural.
  • Devenu en 2001 le groupe EIER-ETSHER, l’établissement doit relever les défis de la démographie et de l’urbanisation galopantes, et d’une croissance économique sans précédent.
  • En 2006, l’EIER-ETSHER se réforme et devient l’Institut International d’ingénierie de l’Eau et de l’Environnement, 2iE. L’ambition de l’établissement est de garantir l’insertion pprofessionnelle des jeunes diplômés, pour répondre aux nouveaux besoins des économies africaines. Cela passe par le renforcement des ccapacités d’innovation et d’esprit d’entreprise des étudiants et en menant des activités de recherche qui intègrent les réalités socio-économiques actuelles. 2iE forme les décideurs responsables de demain et contribue au développement durable du continent.
  • En 2008, 2iE se voit renouveler son accord de siège au Burkina Faso avec le statut d’association d’utilité publique
  • En 2012, le Gouvernement du Cameroun octroie à 2iE un accord de siège
  • En 2018, la législation en vigueur au Burkina conduit 2iE à opter pour la dénomination d’Institut au lieu de fondation.