EAU ET ASSAINISSEMENT - ENERGIE ET ELECTRICITE - ENVIRONNEMENT ET DEVELOPPEMENT DURABLE - GENIE CIVIL ET MINES - MANAGEMENT ET ENTREPREUNARIAT

2iE compte 05 laboratoires qui associent 2iE, ses partenaires scientifiques et les entreprises. Ils permettent une mutualisation des travaux de recherche fondamentale et appliquée et contribuent à l’amélioration de la diffusion des résultats des travaux des chercheurs (publications, colloques et séminaires). Ils participent à la formation de scientifiques, tant au niveau du Master que de l’École doctorale. L’équilibre entre formation, activité académique et recherche contractuelle est au cœur de leur dynamique.

Les domaines de la programmation scientifique retenus correspondent à des besoins fondamentaux (eau potable, assainissement, accès à l’énergie, etc.) et sont susceptibles de faire émerger des entreprises et initiatives compétitives avec un faible impact sur l’environnement. Cette vision est déclinée à travers trois programmes prioritaires destinés à soutenir un développement économique et social durable et responsable en Afrique :  

  • Le programme SWAF : pour sécuriser l'accès à l'Eau potable en Afrique
  • Le programme ASENAA : pour favoriser l'accès à une énergie durable pour tous
  • Le programme ville et habitat durables 

organisation recherche laboratoires

Le laboratoire Energie Solaire et Economies d’Energie (LESEE) a pour objectif de contribuer à l’innovation industrielle dans le domaine du solaire pour une production et une utilisation rationnelle et durable d’énergies électrique, mécanique et thermique en Afrique.

Le LESEE exerce ses activités à travers deux axes de recherche :

  • Conversion de l’énergie solaire sous environnements chaud et rude. Cet axe se décompose en trois sous axes de recherche:
    • Systèmes solaires photovoltaïques en milieu hostile,
    • Centrales solaires à concentration (CSP) pour mini réseaux,
    • Habitats solaires.
  • Gestion optimale d’énergie durable : production, transport, distribution. Cet axe se décompose en deux sous axes de recherche :
    • l’hybridation des systèmes énergétiques
    • l’interaction sources-réseaux intelligents-utilisateurs

L’équipe travaille en étroite collaboration avec des partenaires scientifiques (Kwame NKrumah University of Science and Technology (Ghana), PROMES-CNRS/Université de Perpignan (France); INES/CEA (France), LOCIE/Université de Savoie (France); GREAH (Université du Havre); Duke University (USA) et professionnels nationaux et internationaux (MicroSow, SIREA, PHOTALIA, TOTAL etc.).

>>> Voir le Poster du LESEE

>>> Télécharger la plaquette du laboratoire LESEE

Chef de laboratoire : Dr Daniel YAMEGUEU – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le Laboratoire Eco-Matériaux de Construction (LEMC) mène des études orientées vers l’émergence d’éco-matériaux constitués à partir de ressources locales pour une amélioration du cadre de vie, une préservation de l’environnement et un impact social positif. Le LEMC exerce ses activités à travers deux axes de recherche :

  • Conception et optimisation d’éco-matériaux de construction
  • Comportement thermo-mécanique et durabilité des structures et des ouvrages

Disposant d’équipements pour la caractérisation physique et mécanique des matériaux de construction, le Laboratoire collabore avec des partenaires du secteur privé (ZI Matériaux – Burkina Faso ; SONICHAR – Niger) ainsi que avec des universités renommées telles que l’Université du Havre, l’Ecole National Supérieure d’Ingénierie de Poitiers, le groupe INSA (France), pour conduire des travaux de recherche appliquée. L’équipe, formée par des enseignants chercheurs et ingénieurs de recherche provenant de plusieurs pays, fournit également des expertises dans le cadre du Génie Civil aux entreprises et aux privés.

>>> Télécharger la plaquette du laboratoire LEMC

Chef de laboratoire : Dr Adamah MESSAN – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le laboratoire de biomasse énergie et biocarburants (LBEB) développe des procédés de conversion énergétique de la biomasse pour la production de chaleur, d’électricité et de biocarburants. Il analyse également les modalités d’émergence et les impacts potentiels de ces technologies et des filières correspondantes, en tenant compte des spécificités de continent africain. Le LBEB exerce ses activités à travers deux axes de recherche :

  • Valorisation de la biomasse oléagineuse pour la production de biocarburants
  • Valorisation de la biomasse lignocellulosique par voies thermochimiques

>>> Télécharger la plaquette du laboratoire LBEB

Chef de laboratoire : Dr Sayon SIDIBE – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le Laboratoire Hydrologie et Ressources en eau (LEAH) contribue à l’amélioration des connaissances dans le domaine des ressources en eau (de surface, subsurface et souterraines). Il étudie les impacts des changements globaux sur les ressources hydriques, ainsi que les stratégies d’adaptation des populations au changement et à la variabilité climatique. Le LEAH se concentre prioritairement sur les petits et les moyens bassins versants. Il s’articule autour de différent axes de recherche :

  • Impacts et conséquences des changements globaux sur les bassins versants et les populations : les recherches menées ont pour objectif de quantifier les composantes du bilan hydrologique et des processus de transport de matières en suspension et en solution, de modéliser le comportement hydrologique et hydrogéologique des bassins et d’évaluer par simulation les ressources en eau et leur variabilité pour des scénarios climatiques futurs.
  • Adaptation des populations au changement et à la variabilité climatiques : il s’agit de développer des outils de gestion des ressources en eau, d’étudier l’optimisation de l’usage de l’eau en agriculture et d’explorer les indicateurs socio-économiques de vulnérabilité des populations.

Il est équipé avec une plateforme de recherche, d’observations et de mesures intensives des composantes des processus hydrologiques et hydrodynamiques du sol: le bassin versant de Tougou (Site AMMA) de 37 km² situé à 230 km au nord du Burkina Faso. Un laboratoire d’étude des sols, des instruments de prospection et de mesures hydrologiques et hydrogéologiques et des outils de modélisation hydrologique et hydrogéologique.

Les travaux menés sont effectués en étroite relation avec les partenaires scientifiques (‘IRD (Hydro science de Montpellier – France), Ecole Polytechnique de Lausanne (Suisse)) et professionnels (Société NETAFIM, Fondation DREYER).

  • Programme de recherche

Sécuriser l’Accès à l’Eau pour tous en Afrique avec le programme SWAF.

Face aux changements climatiques, l’Afrique doit s’assurer une meilleure maîtrise de ses ressources hydriques. Le programme SWAF travaille à :

  1. Une meilleure qualité de l’eau grâce à des systèmes d’assainissement efficaces
  2. Un meilleur accès aux ressources hydriques souterraines
  3. Des méthodes plus efficaces de gestion des systèmes d’accès collectif à l’eau potable

>>> Télécharger la plaquette du laboratoire LEAH

Chef de laboratoire : Dr Abdoulaye DIARRA – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le laboratoire Eau, Dépollution, Ecosystème et Santé (LEDES) est un laboratoire de recherche articulé autour de deux axes principaux : contribuer à l’évaluation des risques liés aux polluants majeurs en Afrique Sub-saharienne et à la mise en place de procédés innovants de dépollution et de valorisation des déchets.

Le LEDES dispose d’une équipe de 28 personnes (9 enseignants chercheurs, 2 post doctorants, 4 ingénieurs de recherche, 2 techniciens, 4 assistants de terrain et 7 thésards) et compte 13 nationalités différentes.  Les disciplines principales sont la chimie analytique, le génie des procédés, la microbiologie, la biologie moléculaire, la biologie cellulaire et la toxicologie. Le LEDES dispose de plusieurs plateformes expérimentales pour l’assainissement (lagunage, vermifiltration), l’électrochloration, les procédés membranaires (osmose inverse, ultrafiltration).

Évaluation des risques liés aux polluants majeurs en Afrique Sub-saharienne : il s’agit d’une approche pluridisciplinaire, qui vise à :

  • Développer des méthodes de détection et de quantification de polluants chimiques et microbiologiques dans l’environnement (eau, sol, faune et flore).
  • Analyser les flux des polluants dans les écosystèmes africains.
  • Evaluer l’impact de l’exposition des organismes vivants et des écosystèmes naturels aux polluants.

Mise en place de procédés innovants de dépollution et de valorisation des déchets : il s’agit d’une approche systémique pour l’étude de procédés innovants de dépollution et de valorisation des déchets qui vise à :

  • Développer des techniques de traitement innovantes et adaptées
    • Procédés de traitement eau potable
    • Procédés de traitement eaux usées
  • Valoriser les sous-produits d’assainissement
    • Valorisation matière
    • Valorisation énergie
  • Évaluer les techniques et les facteurs sociaux pour leur diffusion

Les travaux menés sont effectués en étroite relation avec les partenaires scientifiques : IRD Montpellier, Hydro-sciences Montpellier, Institut Européenne des Membranes Montpellier, Hokkaido University, Université de Tokyo, Université de Ouagadougou, Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, EAWAG ; des professionnels : Vergnet Hydro, Photalia; Suez Environnement et des ONGs : UNICEF, WAWASH-USAID, ACF, OXFAM.

Chef de labo : Dr Yacouba KONATE – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

24 universitaires partenaires, 11 pays, 4 continents

Contact