presentation_projets

Titre du projet : 2iE/AIST/ACBF

Principal Partenaire Financier : ACBF: African Capacity Building Foundation  logo_acbf

Coordonnateur : Mady KOANDA

Durée : 2011-2015

Budget global : 3.810.000$

Date de démarrage : Octobre 2011

Lieu d’exécution : Ouagadougou

Objectifs

Les objectifs de développement globaux du projet sont d’améliorer la qualité de l’éducation supérieure en Afrique afin d’exploiter les innovations qui soutiennent le mieux le développement économique des pays dans le continent.

Volets/Actions

Les principales composantes sont:

  • le renforcement des capacités institutionnelles
  • la formation
  • la recherche
  • la mise en réseau
  • Directeur Général,
  • Secrétariat Général,
  • DFR,
  • Laboratoires,
  • Technopôle,
  • Coordination du Projet

VISION : être la première institution africaine de renforcement des capacités pour la bonne gouvernance et la transformation économique en Afrique.
MISSION : renforcer durablement les capacités humaines et institutionnelles pour une croissance durable et la réduction de la pauvreté en Afrique.

PARTENAIRES

L’African University of Science and Technology (AUST) est la première des Institutions Nelson Mandela (NMIs). Elle a été établie à Abuja, Nigéria en 2007 comme centre d’excellence en science et technologie avec une orientation sur le développement de l’Afrique. Depuis sa création, l’AUST a diplômé trois promotions de PhD et  Master en science dans cinq domaines (Informatique et Ingénierie, Mathématiques Pures et Appliquées, Physique théorique, Ingénierie du pétrole, et Science et Génie des Matériaux. L’AUST est dirigée par le Bureau de NMI et AUST et conseillée par une équipe interdisciplinaire de scientifiques et d’ingénieurs qui sont membres du Comité Scientifique Africain (ASC) et du Conseil Consultatif Scientifique International (ISAB).

  • NMI AIST :  l’Institut Africain de Science et Technologie Nelson Mandela de Arusha (NM AIST-Arusha) fait partie d’un réseau  d’instituts Panafricains de science et de technologie localisés sur le continent. Ces instituts sont la réalisation de la vision de Nelson Mandela de former et développer la prochaine génération de scientifiques et d’ingénieurs africains et ont pour but d’impacter profondément le développement du continent au moyen de la science, de l’ingénierie et de la technologie (SET).