Kady Josiane Jeannine Dicko
Stagiaire au CIRSEE chez Suez Environnement

 

Je suis Kady Josiane Jeannine Dicko, étudiante en master 2 Option Eau et Assainissement, à l’Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE). Je suis Burkinabé et j’ai 23 ans. J’ai rejoint le 2iE en septembre 2009, après un baccalauréat série D (scientifique). A la suite de mon Bachelor en ingénierie de l’Eau et de l’Environnement, une formation au cours de laquelle j’ai été initiée aussi bien au génie civil, à l’hydraulique qu’à l’énergie, j’ai choisi d’effectuer un master en Eau et assainissement. Ce choix a été motivé par l’enjeu majeur que représente l’accès pour tous à l’eau potable

Afin de satisfaire aux exigences de compétence attendues du cursus, des stages sont requis au cours de la formation à 2iE. C’est dans ce cadre que j’effectue en ce moment pour la deuxième fois, un stage au CIRSEE.

Créé en 1981, le CIRSEE, Centre international de recherche sur l’eau et l’environnement, est le principal centre de recherche et d’expertise de Suez Environnement. Il accueille aujourd’hui près de 130 experts, chercheurs et techniciens. Avec l’appui d’environ 80 partenaires scientifiques, industriels et universitaires au niveau international, il intervient dans les problématiques liées au traitement et à la production d’eaux potables, au traitement des eaux usées et des déchets et fournit une expertise analytique dans les domaines Eaux, Déchets et Air et dans les domaines de Santé Publique et d’Environnement.

Mon premier stage effectué de juin à août 2013 a porté sur la mise en place de méthodes analytiques pour la caractérisation et le suivi des matières organiques dans les déchets, les eaux résiduaires urbaines et les boues de stations d’épuration. Cette caractérisation devait permettre d’identifier et de quantifier les différentes fractions de matrices environnementales afin d’optimiser dans certains cas leur valorisation et dans d’autres leur élimination.

Mon stage actuel porte sur la mesure en temps réel de composés organiques volatils dans les eaux destinées à la consommation humaine.Les composés organiques volatils constituent l’un des groupes les plus importants de contamination de l’eau potable et l’intérêt d’une analyse en ligne de ces composés est entre autres, de pouvoir surveiller et gérer de façon optimale une nappe d’eau souterraine contaminée par des composés organiques volatils.

La difficulté majeure que j’ai rencontrée dans le cadre de mes deux stages fut les longues démarches administratives et la longue attente pour la mise en règle de tous les documents préalables au début de stage (convention de stage, autorisation des autorités françaises, visa Stagiaire). Cependant plusieurs avantages font de ces deux stages une expérience bénéfique et constructive.

En effet, ils sont l’occasion pour moi de pouvoir me former à l’utilisation de technologies de pointe dans le domaine des analyses de matrices environnementales comme la GC-MS (Chromatographie en phase gazeuse couplée à de la spectrométrie de masse), la GCxGC (Chromatographie en phase gazeuse bidimensionnelle), l’HPLC (Chromatographie liquide haute performance). Ils représentent une expérience professionnelle valorisante car effectués dans le centre de recherche de l’un des leaders mondiaux des métiers de l’eau et des déchets. Par ailleurs, mon stage actuel me permet d’apprendre à gérer un projet de manière autonome.

Enfin, mes stages effectués au CIRSEE me permettent de côtoyer et de tisser des relations avec des experts et chercheurs dans le domaine de l’eau et de l’assainissement et représentent une expérience riche en échanges interculturels.

 

Source: Grand Angle - La lettre d’information de la Conférence des Grandes Ecoles